Boko Haram, un mal qui guette le Bénin !

Boko-HaramLa situation sécuritaire au Nigéria devient plus que préoccupante. Il n’y a pas de jour où la dangereuse secte islamiste Boko Haram ne dicte sa loi dans le pays avec des attentats ciblés, des enlèvements, des pillages, des viols, des massacres, des vols…Et tout ceci, sans que les autorités nigériane n’arrivent à trouver un remède contre ce mal du siècle qui ronge, tourmente et terrorise les populations. Et ça continue. Aboubacar Schékau et ses valets défient ouvertement et le régime de Good Luck Jonathan et envisagent de créer un Etat islamique dans le Nord du Nigéria. Ils recrutent de nouveaux jeunes en chômage venus d’un peu partout en Afrique. La menace de ce groupe terroriste a atteint un point où plusieurs pays prennent des dispositions appropriées en vue de prévenir et répondre en cas de leur attaque. Mais que faire le Bénin ? Rien. En effet, avec la situation actuelle économico-sécuritaire très balbutiante où nos policiers sont sous équipés, et, où les militaires ne sont que salariés et non des guerriers, quand la secte Boko Haram va tomber dans le pays, que va-t-il se passer ? Que Dieu nous en épargne et nous mette toujours à l’abri du pire comme il en a l’habitude ! A y voir de plus près, l’horizon s’assombrit vraiment pour le Bénin, loin de toute idée négationniste. Tous les ingrédients d’une possible explosion sociale sont réunis aujourd’hui. La coupe de la frustration, de la déception et de la colère ont débordé chez les jeunes, faute d’emploi et aussi du faite de la prospérité partagée seulement un nombre très infinitésimal du pouvoir en place. Ajouté à ce tableau, il y a trop de grincements de dents dans l’opinion publique. Sur le plan politique, c’est la guerre. Boni Yayi a réussi à se mettre joliment à dos toute la classe politique béninoise. Nuance : la plupart de ceux qui combattent le chef de l’Etat aujourd’hui sont ceux que lui-même, a construit pièce par pièce. Dans ces conditions, il faut craindre le pire. Et le fait que le Bénin soit situé à seulement quelques km du Bénin, est un fait qui doit interpeller plus d’un, car la secte Islamique Boko Haram ne vise qu’une seule chose : S’étendre un partout dans la sous-région. Vraiment, ce mal nous guette, et il faut agir vite et bien. La moindre erreur nous sera fatale…

Author: Charles

Share This Post On
468 ad

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *