Législatives de 2015 : Koutché-Laourou : Du duo au duel

Gregoire-Laourou-Komi-KoutcheUn bras de fer oppose Grégoire Laourou-à son ‘’fiston’’ politique, Komi Koutché. Et pour cause. Depuis que le ministre de l’économie et des finances affiche sa détermination à aller aux élections législatives de 2015, l’honorable Laourou le prend pour un sérieux adversaire capable de l’empêcher de devenir prochainement président de l’Assemblée Nationale. Il y a donc une véritable bataille politique en perspective entre ‘’père’’ et fils dans la 9ème circonscription électorale.

La politique n’est pas un jeu d’enfants de chœurs. Et ça, le ministre de l’Economie, des Finances et des programmes de Dénationalisation, le sait plus que quiconque. L’animal politique a grandi et n’a visiblement plus besoin de l’ombrage de son mentor, l’He Grégoire Laourou pour marcher sur ses deux jambes. Bien au contraire, Komi Koutché inquiète par sa montée en puissance dans la chasse gardée de l’Honorable, la 9ème circonscription électorale. A titre illustratif : La cérémonie de présentation de vœux des populations de Bantè, Dassa et Savalou, initiée par Komi Koutché le weekend dernier, n’était en réalité qu’une réplique à la descente quelques jours plus tôt de l’He Grégoire Laourou dans son fief électoral. Et le sujet fait aujourd’hui polémiques et nourrit les débats dans toutes les chapelles politiques du Bénin. En effet, de sources concordantes, l’honorable Grégoire Laourou et celui qui était jadis considéré comme son filleul politique, se préparent à se livrer un duel épique lors des prochaines élections législatives. Même si, pour Komi Koutché, cela ne devrait pas constituer une source de division à la base, il affirme que le dernier mot revient au Chef de l’Etat. C’est donc à Boni Yayi qu’échoit, selon le jeune ministre, le privilège d’arbitrer et de décider qui d’entre l’Honorable Grégoire et lui ira à l’Assemblée Nationale pour la prochaine mandature. Autrement dit, Koutché nourrit le vœu d’aller à l’hémicycle ou du moins, n’écarte pas cette éventualité. Or, Grégoire Laourou n’entend pas les choses de cette oreille. Il aspire, non seulement, à renouveler son mandat mais il rêve de surcroît de devenir le futur président de l’Assemblée Nationale. Un rêve qu’il caresse depuis qu’un certain nombre de députés l’avaient choisi pour remplacer Mathurin Nago au début de la législature en cours. A y voir de près, cette division arrange bien les affaires de Boni yayi, car, elle lui permet de rester maître du jeu et de mieux régner dans la 9ème circonscription électorale. Selon le clan Laourou, Yayi Boni prévoit envoyer Komi Koutché à l’Assemblée Nationale afin que ce dernier supervise la révision de la constitution comme il l’a fait pour l’octroi des microcrédits aux femmes et aux plus pauvres. Un programme qui a permit au Chef de l’Etat d’avoir jusqu’aujourd’hui une réelle emprise sur le troupeau électoral béninois. En tout cas, rien n’est encore joué…En politique, 1+1 n’est jamais égal à 2.

Par Zek Adjitchè ALAFAÏ

Author: Charles

Share This Post On
468 ad

1 Comment

Submit a Comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *